Le continuum astéroïde-comète vu par les micrométéorites et la mission spatiale Hayabusa 2

L’analyse d’échantillons extraterrestres primitifs permettent de préciser les conditions de formation et d’évolution de la matière du système solaire. Le changement de paradigme causé par le retour d’échantillons de la comète Wild 2 (mission Stardust) a donné lieu au concept de continuum astéroïde- comète. La mission spatiale Hayabusa 2 a rapporté des échantillons de l’astéroïde primitif Ryugu, et nous avons été sélectionnés pour 2 groupes d’analyses initiales, pour la caractérisation de la matière organique insoluble et de la minéralogie.
Pour la première fois, il sera possible de déterminer les caractéristiques physico chimique d’un astéroïde primitif, et de les comparer à celles des météorites et des micrométéorites astéroïdales et cométaires. Ces échantillons seront analysés par nanospectroscopie infrarouge (AFM-IR), qui est une technique révolutionnaire permettant de sonder les groupes fonctionnels de la matière organique et minérale à l’échelle de quelques dizaines de nanomètres, et par un ensemble de techniques analytiques complémentaires (microscopies FTIR et Raman, microscopie électronique à balayage et en transmission, spectrométrie de masse NanoSIMS).

JPEG - 150.3 ko

Mission Hayabusa 2 © JAXA